Exercices d’humour

1er jour du défi

exercices humour

Aspire inspire respire
Fais de ta vie des sens l’empire
Crée  invente les sources du rire
Ton rire son rire de tous les pores transpire
Transport adore en ligne de mire
D’amour d’humour à la vie à l’âme lyre
A la vie à l’amour sourire plaisir

 

2ème jour du défi

Calypso en son île d’Ogygie régnait comme Albert de sa beauté solaire.
Tom, factotum, adorait sa plastique et ses atours dorés.
Calypso, callipyge, hantait ses nuits et tous les jours antécédents.
Un câlin, ma Caly. De facto, Tom n’avait d’yeux que pour elle.
Mais elle, n’avait d’ailes que pour séduire ses dieux.
Moralité : Calypso s’envola vers les cieux.
Ipso facto, le factotum Tom tomba si bas qu’il en fut mort, alité.

 

3ème jour du défi

Elle :  Que penses-tu de cette robe pour ce soir ?
Lui :   Tu seras la poubelle pour aller danser.
Elle :  Ce n’est pas drôle ! Me traiter de poubelle !
Lui :   J’ai dit « poubelle » ?
Elle :  Ah, ce n’est pas une plaisanterie ? C’est encore pire. Lapsus révélateur : inconsciemment, tu me considères comme un conteneur d’ordures ?
Lui :   Mais pas du tout. D’ailleurs, dans poubelle il y a belle.
Elle :  Oui mais il y a pou. Moche comme un pou.
Lui :   Mais un pou, ce n’est pas plus moche qu’une puce. Tu m’appelles bien toi-même « ma puce ».
Elle :  Ma puce, ce n’est pas un lapsus.
Lui :   Mon gros loup non plus. Et moi dans gros loup, j’entends surtout « gros ».
Elle :  Et alors ? Tu n’aimes pas quand je fais des gros bisous, des gros câlins à mon gros loup ?
Lui :   Si !
Elle :  Allez. Allons-y mon crapaud. Allons danser.
Lui :   D’accord, mon pou saint.

 

 

 

4ème jour du défi

L’inspecteur Alex Piccolo était un intuitif. Il avait résolu bon nombre de ses enquêtes criminelles grâce à ses capacités de lâcher-prise. Quand la logique et le raisonnement, tels un GPS détraqué, le conduisaient à une impasse, Alex entrait en transe et trouvait la clé. Piccolo picolait, certain qu’un alcool fort l’aidait à plonger dans cet état second. Sa méthode excellait quand la victime était une femme.
Ces derniers jours son équipe piétine dans l’affaire de la barmaid étranglée.
Alex, dans un état modifié de conscience, part, montant les niveaux dans l’extase, violemment arc-bouté à chaque palier, il la voit enfin, de face, dénudée, la peau blanche comme éclairée par des spots aveuglants. Elle ouvre la bouche, elle veut parler, elle va révéler un nom quand soudain…

 

Que va-t-il se passer ? vous le saurez dans le prochain épisode des aventures de l’inspecteur Alex Piccolo…

 

5ème jour du défi

Les crooners, les Brad Pitt et Clooney, les séducteurs clonés, Pfff… c’est clownesque. D’abord, le plus beau, c’est moi. C’est ma maman qui l’a dit.

 

 

 

6ème jour du défi

« Poussez poussez monsieur, allez, poussez, respirez ! »
Ses deux quarante sept fillette fermement appuyés sur les étriers, dégoulinant de sueur, les tempes gonflées jusqu’à la tuméfaction, Fredo halète et râle dans les graves. Entre ses cuisses largement écartées, trois paires d’yeux exorbités fixent un point central.
« Oui, poussez, allez, allez, allez, ça vient ! »
Garance, la larme à l’œil, serre la main de Fredo.
« Allez mon Fredo, ça y est. Tu y es presque. » Soupire-t-elle dans un sanglot.
Les acteurs en blanc s’affèrent de leurs gants de latex sur la scène de douleur.
Et c’est enfin la délivrance. Fredo souffle de toutes ses narines tel un bœuf, et sourit, libéré.
« Oui, monsieur ! bravo, magnifique, extraordinaire ! »
Une femme masquée emporte à l’écart, d’un petit piétinement, le paquet de langes. Suivie des autres personnages qui l’entourent fébrilement avec leurs instruments de mesure.

 

« 3 kilos 5 ! 7 centimètres de diamètre, 25 centimètres de long ! Record battu !
Le plus volumineux étron jamais enregistré ! »

 

Fredo et Garance s’étreignent tendrement. Après ces nombreux mois de sacrifice, de rigueur scientifique et de créativité dans la mise au point du régime alimentaire, à force de ténacité, de volonté, ils ont réussi, ils ont gagné le concours de l’excrément d’or.
Ils vont faire la une des journaux, devenir la fierté de tous leurs proches, et, cerise sur le gâteau, il vont pouvoir payer les études de leurs enfants avec le premier prix du concours, l’équivalent du poids en or de l’étron vainqueur.

 

 

7ème jour du défi

 

Elle : Dans un couple, il faut s’aider,
Lui : Je cède, ma chérie, je cède.
Elle : … s’entraider,…
Lui : Je ne trade plus, tu le sais.
Elle : … s’entraîner…
Lui : Je ne traîne pas.
Elle : Il faut éviter toute raideur…
Lui : Mes amis traders sont partis depuis longtemps.
Elle : Ne pas s’élever, c’est descendre…
Lui : Des cendres, c’est gris, c’est sale.
Elle : … parce que descendre, c’est choir…
Lui : Tu veux que je descende le séchoir ?
Elle : Veux-tu m’aimer ?
Lui : Mémé ? Non, je n’en veux pas.
Elle : Pourquoi es-tu contre moi ?
Lui : Parce que j’aime te serrer, tout contre moi.
Elle : … j’ai besoin d’être ménagée…
Lui : Mais nager, c’est bouger.
Elle : Mais enfin, m’entends-tu ?
Lui : Tu mens tant que je ne sais plus.
Elle : Si l’on s’aime c’est pour longtemps.
Lui : Si l’on sème longtemps, c’est pour récolter toujours.

 

 

 8ème jour du défi

 

Suite du 4ème jour du défi : deuxième épisode des aventures de l’inspecteur Alex Piccolo.

 

« – Ah ben non ! N’ouvrez pas la porte brusquement comme ça, Babette ! J’étais sur le point d’obtenir le nom du coupable.
– Ce ne serait pas un éléphant rose, votre assassin ? Parce que, vu les cadavres qui jonchent votre bureau, vous ne devez pas être loin du delirium tremens, patron.
– Oh, ça va, vous. Vous savez bien que j’ai besoin de voir cette femme nue pour résoudre l’affaire. Et pour ça, le gin m’aide beaucoup.
– C’est bien ce que je dis, vous êtes en plein délire. Et pas très mince, plutôt maousse. Ce que je crois, c’est qu’avec votre femme, c’est le bide au lit, et au bureau, c’est votre libido que vous voulez réveiller avec la boisson. Si vous voulez, pour la prochaine fois, je peux vous donner des trucs à base de ginseng et de petits piments, ça vous évitera de frôler le coma éthylique.
– Mais non, ça n’a rien à voir avec ma vie privée, ça n’a rien de sexuel, Babette. C’est pour l’enquête. J’ai besoin d’être seul, dans la pénombre. Ne pas être interrompu en pleine séance. C’est scientifique. J’obtiens des résultats quand je plane dans cette sorte de tétramorphe parallèle. Je n’y peux rien si le processus ne fonctionne qu’avec des femmes nues.
– Houlala ! Vous êtes grave, patron, comme dirait ma fille. Vous m’inquiétez quand vous me dites toutes ces choses incompréhensibles. Je vous amenais les résultats du labo, mais là, je pense que vous n’êtes pas en état.
– Mais si, mais si. Montrez-moi ça. »
Piccolo s’étire comme un gros chat, se frotte les yeux, chausse ses lunettes et ouvre le dossier posé sur son bureau. Babette se penche doucement au dessus de son épaule. L’œil d’Alex, attiré tout d’un coup par quelque chose, s’agrandit démesurément.
« – Mais bon sang, mais c’est bien sûr ! »

 

Vous voulez savoir ce qu’a vu Alex dans les feuillets médico-légaux ? Vous le saurez dans le prochain épisode des aventures de l’inspecteur Alex Piccolo.

 

 

 

9ème jour du défi

 

Je suis censé rester sensé. Mais quand je sens cette insensée magnificence et ces essais sensationnels, mon sang ne fait qu’un tour. Tous mes sens sont sens dessus dessous. Bon sang ! Ce n’est pas trois francs six sous. Un peu de décence ! Des dépenses incessantes, sans souci du lendemain, cinq cents par ci six cents par là. De quelle essence sont-ils faits ? Quelle licence ont-ils ?
Je suis sensible à sa santé. Assez ! Plus de concession, cessons ces sessions. Licencions-les.

 

 

10ème jour du défi

 

Tu es mon Alpha, je suis ton Roméo. C’est ce que je me dis dans ma Ford intérieure.
Coccinelle, tu t’envoles, vaux, vaches, cochons, couvées. Tu cueilles des baies, aimes ces fruits.
Tu es ma déesse. Avec toi, je m’achète une conduite.
Les pneus crissent, l’air de rien. C’est peu joli.
Je n’aurais pas cru qu’on s’y fiât.
Je m’autorise ces rôles-ci : tigre ou jaguar.
Attention, pas d’amour si trop haine.

 

Mots clés : Alfa Romeo, Ford, Coccinelle, Volvo, BM, DS, Chrysler, Peugeot, Fiat, Jaguar, Rolls, Citroen

 

 

 

11ème jour du défi

 

Elle est tombée amoureuse et elle est tombée enceinte.
Quelles belles chutes !

 

 

 

 

 

 

12ème jour du défi

 

L’un dit : « J’en ai marre d’inonder de mots amers, creux, discordants les pages de nos jeux discursifs. »
L’autre ajoute : « A cinq, nous pûmes vendre divers dessins que nous traçâmes directement de nos dix manches. »

 

A vous de jouer en trouvant les 7 mots cachés dans les deux phrases ci-dessus. (ça se mène de main de maître)

 

 

 

13ème jour du défi

 

Suite du 8ème jour du défi : troisième et dernier épisode des aventures de l’inspecteur Alex Piccolo.

 

Alex Piccolo vient de réaliser, en voyant les derniers résultats du labo, ce qu’il avait réussi à lire, plus ou moins inconsciemment,  sur les lèvres de la barmaid nue, qui remuaient en vain sans émettre le moindre son.
Ces mots étaient : « le docteur ».
Le docteur était-il l’assassin ? Oui et non.
Les composants retrouvés autour du cou de la morte sont d’une matière spéciale, un biomatériau élastique imitant la peau à la perfection, qu’a utilisé le chirurgien esthétique. Et c’est un dysfonctionnement de l’élasticité, sans doute dû à une brusque variation de température, qui a provoqué l’étranglement de la pauvre jeune femme.
C’est donc un homicide bien involontaire, et le médecin ne peut en aucun cas être considéré comme responsable.
Alex élance tous les papiers autour de lui, se sert un gin glaçon en déboutonnant son jean trop serré, et dit tout haut :
« En route vers de nouvelles aventures ! »

 

 

 

  • Maxime
    #1 écrit par Maxime Il y a 3 ans

    Whaou !
    Je rentre en vibration.
    C’est dire combien ton poème est puissant.
    Un magnifique cadeau que tu te fais et que nous nous offre mon cher Jean.
    Bon, je vais le relire encore et encore, pour en saisir toute la subtilité des sons et des mots, avec plein de soleil dans le coeur et dans les tripes !
    Merci Jean de cette magnifique inspiration !
    Je t’embrasse.
    Vis un merveilleux WE.
    Maxime
    Maxime Articles récents..Histoire d’ImageMy Profile

  • Helene@Objectif-Reussite
    #3 écrit par Helene@Objectif-Reussite Il y a 3 ans

    Bonjour jean,

    Poésie…Poésie…J’arrive,
    Tel un aimant, je suis attirée dès que je lis ou vois ces mots.
    Bravo Jean, c’est beau, je suis séduite par ces tonalités mais triste du sort de Tom.

    Tous les jours, tu va écrire ?
    Le rythme, il faut tenir…

    Belle journée,
    Hélène
    Helene@Objectif-Reussite Articles récents..Habitudes de vie, passions-réussite : cocktail détonantMy Profile

    • jean
      #4 écrit par jean Il y a 3 ans

      Bonjour Hélène,
      Oui, j’écris chaque matin pendant deux semaines.
      C’est rapide, je me conditionne la veille, ça me prend cinq minutes le matin. Un mot me vient. Avant-hier, Empire. Hier, c’était Calypso.
      Aujourd’hui, aucun mot.
      Au bout des deux semaines, on verra.
      Excellent dimanche.
      jean Articles récents..Etes-vous plutôt Visuel, Auditif ou Kinesthésique ?My Profile

  • Christine Votre Efficacite Personnelle
    #5 écrit par Christine Votre Efficacite Personnelle Il y a 3 ans

    Bonjour Jean,

    Quelle créativité et bel humour jubilatoire…On sent le plaisir d’écrire !
    Voilà un beau défi qui est bien parti pour se développer, on dirait. 🙂
    Bien amicalement,
    Christine
    Christine Votre Efficacite Personnelle Articles récents..Le secret des champions pour être un gagnantMy Profile

  • Helene@Objectif-Reussite
    #7 écrit par Helene@Objectif-Reussite Il y a 3 ans

    Bonsoir Jean,

    J’aime beaucoup celle du troisième jour, c’est tellement réel.
    J’ai beau relire la quatrième, je ne comprend pas la fin…C’est peut-être ca la fin ?

    J’attends celle de demain.
    La dernière est mignonne. Normal tu es mignon, c’est ta maman qui le dit…Non ?

    Amicalement,

    Hélène
    Helene@Objectif-Reussite Articles récents..Analyse de situation, une pose s’impose avant de reprendre la routeMy Profile

    • jean
      #8 écrit par jean Il y a 3 ans

      Bonjour Hélène,
      La quatrième n’est pas finie, c’est le premier épisode, avec du suspens… Tu as raison, je vais ajouter : « vous le saurez dans le prochain épisode des aventures de l’inspecteur Alex Piccolo…) 😉
      Amicalement.
      jean Articles récents..Rencontre Amoureuse : Passez à l’ActionMy Profile

  • Helene@Objectif-Reussite
    #9 écrit par Helene@Objectif-Reussite Il y a 3 ans

    Bonjour Jean,

    Oui c’est mieux ainsi.
    J’ai hâte de lire la suite…

    Amicalement,

    Hélène
    Helene@Objectif-Reussite Articles récents..Objectif cueillette de pommes, votre avenir en dépendMy Profile

  • Sco!@couple routine
    #10 écrit par Sco!@couple routine Il y a 3 ans

    Coucou Jean,

    … ça signifie qu’un patient se retrouve avec un stylo dans le c.. (oui, juste deux petits points et non trois, parce qu’il ne manque de deux lettres pour compléter le mot).

    Amicalement,

    Sco!
    P.S. Trouve le début de la farce ailleurs…
    Sco!@couple routine Articles récents..Une question de taille : petite histoire de couple drôleMy Profile

    • jean
      #11 écrit par jean Il y a 3 ans

      Coucou Sco!,
      J’avais lu cette blague quelque part. Personnellement, je n’ai jamais vu d’infirmière avec un stylo (ni avec un thermomètre) derrière l’oreille. Parce que le stylo est souvent attaché avec une ficelle sur la planche de température au bas du lit…
      Amicalement.
      jean Articles récents..Ancrages et Auto-AncragesMy Profile

      • Sco!@couple routine
        #12 écrit par Sco!@couple routine Il y a 3 ans

        Coucou Jean,

        Dommage que tu la connaissais. On me la racontée la semaine dernière au bureau alors que j’avais un stylo derrière l’oreille sans m’en apercevoir. Parfois, j’en ai un sur chaque oreille; une espèce de maladie mentale…

        Et ceux à qui je l’ai racontée depuis ne la connaissaient pas et l’ont tous trouvée vraiment drôle…

        Amicalement,

        Sco! 😀
        Sco!@couple routine Articles récents..Une question de taille : petite histoire de couple drôleMy Profile

        • jean
          #13 écrit par jean Il y a 3 ans

          Bonjour Sco!,
          A propos d’oreille, je t’en raconte une autre.
          Un homme se promène avec une banane dans l’oreille. Un passant l’interpelle. « Monsieur, vous avez une banane dans l’oreille. »
          « Quoi ? »
          Un peu plus fort:
          « Monsieur, vous avez une banane dans l’oreille ! »
          « Qu’est-ce que vous dites ? »
          Le passant se met à hurler :
          « Vous avez une banane dans l’oreille !!!! »
          Et l’autre de répondre, un peu agacé :
          « Vous ne pouvez pas parler plus fort ? vous voyez bien que j’ai une banane dans l’oreille. »
          Amicalement.

  • Sco!@couple routine
    #14 écrit par Sco!@couple routine Il y a 3 ans

    Coucou Jean,

    Celle-là est internationale et c’est un classique! Je la connais depuis longtemps!

    Oups! Je viens de remarquer un hic dans cette histoire. Le gars était-il sourd de l’autre oreille?

    Amicalement,

    Sco! 😀
    Sco!@couple routine Articles récents..Une question de taille : petite histoire de couple drôleMy Profile

  • Helene@Objectif-Reussite
    #15 écrit par Helene@Objectif-Reussite Il y a 3 ans

    Merci Sco! de cette remarque, je n’y avais pas prêté attention. Me voila avec des neurones sourds maintenant ?

    Alors Jean tu réponds quoi maintenant ? je compte sur ton humour…

    Pour le thermomètre derrière l’oreille, va falloir trouver une autre blague car le thermomètre n’existe plus.

    Allez belle soirée,

    Amicalement,

    Hélène
    Helene@Objectif-Reussite Articles récents..Reconnaissance, synchronicité, puzzle et hasardMy Profile

    • jean
      #16 écrit par jean Il y a 3 ans

      Bonjour Sco! et Hélène,
      La remarque est pertinente certes, mais je pense qu’on n’entend moins bien avec une seule oreille : on n’a plus la stéréo. De plus, le poids de la banane faisant pencher la tête, l’oreille disponible est dirigée vers le haut, et non pas vers la personne qui parle.
      Question de logique 😉
      Amicalement.
      jean Articles récents..Croyance, Chance et Intention dans la rencontre amoureuseMy Profile

  • Maxime
    #17 écrit par Maxime Il y a 3 ans

    Bravo Jean pour ton pouvoir créateur.
    J’ai décodé Les 7 mots cachés du 13ème jour 🙂
    Et ça mène nulle part. (Il y a le 8ème mot caché dans cette phrase).
    A jeudi matin pour conclure ce beau défi en beauté !
    Je t’embrasse.
    Vis une merveilleuse soirée.
    Maxime
    Maxime Articles récents..Histoire d’ImageMy Profile

  • Sco!@couple routine
    #19 écrit par Sco!@couple routine Il y a 3 ans

    Coucou Jean,

    C’est encore moi. C’est quand même étrange parce que dans ton histoire qui commence par «Tu es mon Alpha, je suis ton Roméo…» où il est question de voiture, j’ai écrit une petite histoire il y a déjà plusieurs mois, que je n’ai pas publiée, et il y a dedans Alpha et Roméo et il est aussi question de voiture… Ça me fait penser qu’il faudrait bien que j’y retourne pour voir où en est cet article en projet.

    Amicalement,

    Sco! 😉
    P.S. Quand je lis tes échanges avec Maxime, qui se terminent par «Je t’embrasse», heureusement que vous n’êtes pas québécois, parce que ça ferait jaser… On ne voit jamais ça chez moi! 😀
    Sco!@couple routine Articles récents..Ma définition de la routine du coupleMy Profile

    • jean
      #20 écrit par jean Il y a 3 ans

      Coucou Sco!,
      C’est étrange en effet : peut-être de la transmission de pensée. Si tu avais publié ton histoire, on aurait cru à un plagiat de toi ou de moi.
      Amicalement.
      PS. Chez nous, on s’embrasse entre garçons, ça se fait. Quand on s’apprécie fraternellement,évidemment.
      jean Articles récents..Bilan de mon défi d’humourMy Profile

  • Vous pouvez utiliser ces mots-clés HTML : <a> <abbr> <acronym> <b> <blockquote> <cite> <code> <del> <em> <i> <q> <s> <strike> <strong>

    choisir l'article à afficher

    Comments links could be nofollow free.

  • Flux de commentaires pour cet article
Haut de page