Vaincre la Peur de Parler en Public

« Vaincre la Peur de Parler en Public » est le troisième article consacré à la prise de parole en public.

Il avait été fait l’expérience de demander à des personnes de noter dans l’ordre décroissant les cinq choses qui leur font le plus peur. Et lorqu’on a fait la synthèse des résultats, savez-vous quelle est la peur qui est classée dans la majorité des cas en premier ? est-ce que vous diriez la mort ? eh bien non, la mort n’arrive qu’en deuxième position. Et celle qui arrive en premier, celle qui fait le plus peur aux gens, c’est de prendre la parole en public. Vous vous rendez compte ? ça signifie que la plupart des êtres humains préfèrent être à la place du mort dans le cercueil qu’à celle de celui à qui on demande de faire l’éloge funèbre.

La peur fait échouer plus de gens que n’importe quel fléau au monde.

Emerson

Désigner un volontaire

Vous avez peut-être déjà rencontré une personne qui doit s’exprimer en public et qui a les yeux hagards et un air complètement terrorisé à l’idée de prendre la parole devant toute une assemblée dans une réunion. Elle a peur, elle reste figée, incapable de parler ni de bouger. Tout le monde la regarde patiemment. Et vous, vous êtes bien content d’avoir évité ça,  vous restez bien tranquillement et confortablement à votre place en attendant avec une certaine compassion qu’elle ouvre enfin la bouche.

Il faut vous préparer

Mais si vous savez à l’avance que vous devez parler en public un jour particulier ou d’une façon régulière, il faut vous préparer pour éliminer cette peur et être capable de vous détendre face au groupe à qui vous parlez.

Il vous est certainement arrivé d’être assis dans une salle, ou dans un amphithéâtre et d’écouter quelqu’un parler avec aisance et sérénité. Vous avez sans doute admiré son humour, son charisme, sa facilité à s’exprimer et à répondre aux questions sans aucune difficulté. Et vous vous êtes dit qu’il disposait de certains pouvoirs magiques que vous n’aurez hélas jamais.

Pouvoir Magique

Mais il n’y a, en l’occurrence, aucune magie. Cet orateur a simplement appris au préalable certaines techniques qui lui permettent de  neutraliser ses craintes et de paraître complètement détendu. Il semble avoir toujours su faire ça et on a en plus l’impression que ça l’amuse. Mais ce n’est pas un talent inné. C’est une compétence qui peut être acquise.

Le professeur Robinson dit : la peur est faite d’ignorance et d’incertitude.

Dale Carnegie

L’expérience

Bien évidemment, être capable de regarder en face sans défaillir une mer de visages qui veulent entendre ce que vous voulez dire vient de l’expérience. Mais l’expérience enseigne des choses que vous pouvez au moins comprendre avant de devenir un pro de la prise de parole en public. Une de ces choses, c’est que la foule qui est devant vous,  ne sait pas vraiment à quoi s’attendre. Si vous tombez en panne et que vous vous sentez terrifié devant ces gens, c’est parce que vous imaginez qu’ils pensent qu’ils savent ce qu’ils veulent.  Et du coup vous vous sentez jugé. En réalité, ils n’ont pas d’a priori et attendent simplement votre prestation avec curiosité.

La place de l’auditeur

Mais pour comprendre ce à quoi les gens s’attendent quand ils vous regardent sur la scène, essayez simplement de vous souvenir de la dernière fois où vous vous êtes retrouvé à la place des auditeurs. Aviez-vous au préalable une idée précise de ce qu’allait être le discours de l’orateur ?. bien sûr que non. Si vous êtes venu à cette conférence, c’est bien qu’une certaine curiosité vous y a attiré.

Ce sera exactement la même chose pour vos auditeurs, ils ne connaîtront jamais à l’avance le contenu précis de ce que vous devez dire, et si jamais votre exposé contient des oublis ou n’est pas parfaitement comme vous l’aviez prévu, personne ne s’en apercevra.

Ce que voit l’auditeur

Tant que vous ne laissez pas paraître que vous êtes nerveux ou que vous n’êtes pas sûr de vous, personne ne s’apercevra d’éventuelles imperfections. Personnellement, il m’arrive très souvent d’oublier certains points de mon exposé, – je m’en aperçois après coup – et tout se déroule très bien. La plupart du temps, l’auditoire est satisfait et m’applaudit à la fin.

D’individu à individu

En réalité, vous n’êtes pas vraiment en train de parler à un groupe. Vous parlez à plusieurs personnes. Lorsque vous écoutez un orateur, vous êtes une personne en train d’écouter une seule personne. Il y a une interaction entre chaque personne et vous. Ainsi chaque personne dans cet auditoire  vous perçoit, en tant qu’individu. Donc, si vous leur parlez comme si elles étaient, non pas une foule, mais une seule personne, votre présentation sera chaleureuse et personnelle. Et elle sera très réussie. Et la foule vous aimera pour tout ce que vous lui apporterez.

Pas d’attente particulière

Ce qu’il est important de retenir pour éviter la peur, c’est que les gens qui viennent vous écouter, n’ont pas d’attente particulière sinon une envie de découverte. Et, pour la plupart, les gens ont vraiment envie que vous réussissiez, car si vous réussissez, ils passeront un bon moment et s’approprieront le succès.

Donc, détendez-vous, souriez, faites-les rire. Une salle qui rit détend énormément l’atmosphère.

Et quand tout le monde est détendu, vous prenez du plaisir et l’auditoire aussi.

Vaincre la Peur de Parler en Public