Transurfing loi d'attraction

Transurfing loi d'attraction

Un commentaire de plus de 800 mots de mon ami Maxime du blog Qualité Relationnelle dans mon dernier article m’a incité à l’inviter à écrire un article sur l’interrogation concernant le « désir ardent » qui semblait en contradiction avec l’intention telle qu’elle est définie par le Transurfing. Ça tombe bien : Maxime est un coach spécialisé en Transurfing et également très féru sur la loi d’attraction. Je lui laisse la parole.

 

Transurfing et l'importance

Transurfing et l’importance

Un article inspirant

J’ai lu ce matin l’article de Jean du Blog La Vie Positive qui s’intitule Rejetez l’importance.

Il parle de la notion d’importance selon Transurfing et fait également référence à la loi d’attraction, à la notion de désir selon Vadim Zeland et à la notion de désir ardent selon Napoléon Hill.

Alors, qui a raison, qui a tord ?

Chacun y allait de sa théorie sur cette question sur la partie des commentaires et toute cette lecture m’a inspiré.

Il se trouve que mes recherches sur ces thèmes de l’importance et du désir ardent datent de 2 ans et que j’avais ma petite idée sur la question.
J’ai donc écrit un commentaire assez long correspondant à un résumé de ce que j’avais découvert et déduit de mes propres recherches.

Et Jean m’a proposé de transformer ce commentaire en article invité en réponse à son article.
Comme vous pouvez l’imaginer, j’ai accepté avec joie.

2 ans de recherche

Merci Jean de me donner la parole.

Vous imaginez bien que j’ai à coeur de déposer mon grain de sel dans cette réflexion.
En effet, celle-ci est en lien avec la loi d’attraction, les enseignements de Kevin Trudeau qui reprend le terme de désir ardent de Napoléon Hill et le concept d’importance lié à Transurfing que je développe dans les « trajets » Transurfing en co-animation avec Véronique Simon.

Je me sens particulièrement concerné parce que j’ai découvert la notion de désir ardent et la notion d’importance quasiment au même moment il y a bientôt 2 ans.
Je me suis mis en chemin depuis pour donner du sens et clarifier tout cela afin de retransmettre le « bon » enseignement, notamment à travers mes formations.

En fait tout le monde a raison.

Une confusion sur le lieu du désir

Bob doyle - Le Secret

Bob doyle – Le Secret

Voici mon point de vue, corroboré par David Laroche qui vient d’interviewer Bob Doyle, un des intervenants du film « Le Secret ».

Il y a en fait une confusion sur le sens du désir ardent, sur le lieu de l’émission de ce désir.

Les textes laissent supposer qu’il se situe dans la tête, dans le mental.

Earl Nightingale l’a dit :

Vous devenez ce à quoi vous pensez le plus souvent

Si je me fie exclusivement à cette citation, je vais donc croire effectivement que c’est la pensée qui est la source de ce désir.

Vos tripes, source réelle du désir ardent

Ce que je comprends aujourd’hui, c’est que la pensée n’est pas la source du désir, ce sont les tripes qui sont la source du désir, c’est ce que Bob Doyle a confirmé à David.

Vous pouvez avoir une pensée obsessionnelle mais si vous vous êtes coupés de l’émotion obsessionnelle associée avec la pensée au niveau des tripes, c’est là où selon le modèle Transurfing, il y a création d’importance, de potentiel en excès, et l’action des forces d’équilibrage pour éliminer ce potentiel en excès.

Hors, quelle est la 1ère chose que vous apprenez lors d’une formation Transurfing ?
A devenir observateur de vos ressentis, à vous connecter à vos émotions pour déceler les potentiels en excès s’exprimant dans votre corps.

C’est en grande partie grâce à la formation de David Laroche « 21 jours pour libérer votre potentiel » que j’ai pu faire le lien.

De quel potentiel parle-t-on dans ce cas ?

Du potentiel que nous avons dans nos tripes, cette puissance de vie infinie, ce désir ardent qui brule en nous pour nous faire grandir, évoluer vers ce que nous avons de meilleur à exprimer, pour contribuer à rendre ce monde meilleur.

Tout le processus de cette formation, complémentaire à celle de Transurfing, consiste à élever notre niveau de conscience sur cette potentialité infinie que nous avons à l’intérieur de nous.

Ce que j’ai appris avec Transurfing, c’est que mon âme devait être alignée avec mon esprit (le mental) pour ne pas activer l’importance, créer du potentiel en excès et l’action des forces d’équilibrage.

Ce que j’ai appris dans la formation de David, c’est que cela sous-entendait que j’étais EN MÊME TEMPS connecté à ma potentialité infinie !

C’est donc lorsque que vous êtes aligné corps, coeur, âme et esprit que ce potentiel intérieur s’exprime dans toute sa puissance et que l’action des forces d’équilibrage est nulle.

Une histoire inspirante

Ce qui m’a mis la puce à l’oreille, c’est quand j’ai écouté Chris McGarahan, un des conférenciers du club GIN dont je suis membre, qui en 90 jours, a réussi un challenge en marketing de réseau que d’autres ont mis 6 mois ou 1 an à réaliser.

Le contexte était le suivant:
Chris était bucheron, sa femme l’a sauvé de l’alcool, ils venaient de se marier, elle était enceinte, il se casse le poignet et se retrouve sans travail.
C’est là qu’il rencontre Blayne Athorn , ami proche de Kevin Trudeau.
Blayne lui explique comment faire une présentation d’un produit en vente dans le cadre d’un marketing relationnel.

Chris explique qu’il était une tête « vide » à l’époque, il ne s’est pas posé la question si il allait réussir ou pas, il n’avait qu’un seul but en tête en lien avec l’amour qu’il ressentait pour sa femme, ramener de l’argent à la maison pour assurer la survie de sa famille.

C’était son obsession, c’était dans ses tripes, son esprit était parfaitement aligné avec son âme, tout son être rayonnait de son désir ardent qui était lié à l’amour, à la CONTRIBUTION pour l’autre, pour quelque chose de plus grand que lui, en lien avec ses valeurs.

D’un côté, on pourrait dire que c’était très important pour lui alors que dans sa réalité, il n’y avait pas de création d’importance selon Transurfing, il était complètement détaché du résultat, en total lâcher-prise, la seule chose qui comptait pour lui, c’était le petit pas suivant en direction de son but qui était de sauver sa famille, et l’argent qu’il recevait était mis au SERVICE de cette noble cause.

Les 2 questions Clés pour libérer votre potentiel

David Laroche m’a permis de mettre de la clarté sur tout cela en posant 2 questions pour clarifier nos objectifs.

Les voici :
> Qu’est ce qui est important pour vous (au niveau des tripes, de nos valeurs), quel est votre « pourquoi » ?
> Quel est le prix à payer si vous renoncez à vos rêves ?

Tout mon apprentissage des enseignements de Transurfing (3 « trajets » complets + ma formation de formateur et coach) me permet de conscientiser aujourd’hui avec mes tripes ce que je suis en train de vous révéler.

Un exemple chiffré pour comprendre

Donc, pour résumer, la notion d’importance dans Transurfing est directement liée à l’intensité du décalage de potentiel émis entre les pensées et les tripes (la vibration émotionnelle de la personne).

Voici un exemple en chiffre :
1- Attachement au résultat :
> Potentiel de la pensée : 100
> Potentiel émotionnel en connexion avec la pensée : 0
=> Potentiel en excès : 100 – 0 = 100
=> Action des forces d’équilibrage maximale
=> J’attire à moi ce que je NE veux PAS.

2- Contribution au monde, création de richesse, lâcher-prise sur le résultat :
> Potentiel de la pensée : 100
> Potentiel émotionnel en connexion avec la pensée : 100
=> Potentiel en excès : 100 – 100 = 0
=> Action des forces d’équilibrage nulle
=> J’attire à moi ce que JE VEUX
=> Ma pensée va se matérialiser dans la matière en un temps record

Mon cheminement intérieur

Depuis 1 mois maintenant, je suis en conscience sur ce chemin intérieur.
Ce chemin pour être en alignement entre mon corps (ce que je ressens dans mes tripes), mon coeur (ma vibration d’amour), mes pensées (l’esprit selon Transurfing) et mon âme.

Mon but : rayonner de mon authenticité, de toute ma puissance, de tout mon potentiel, afin de vous inspirer pour vous montrer par mon exemple qu’une vie pleine de richesse (tant intérieure qu’extérieure) de bonheur, de joie, de plénitude, de pensées et d’émotions positives est possible au quotidien, crise ou pas crise.

Cela va pour moi bien au delà du message lui-même, il touche en moi la notion de contribution à un monde meilleur en attirant à moi des personnes qui sont alignées avec le message que je veux transmettre.

La question du jour

Comment cet article fait sens pour vous ?

Exprimez-vous dans la zone commentaire ci-dessous.
J’aurai grand plaisir à vous répondre