Etes-vous plutôt Visuel, Auditif ou Kinesthésique ?

Etes-vous Visuel, Auditif, Kinesthésique ?
Etes-vous Visuel, Auditif, Kinesthésique ?

Etes-vous plutôt Visuel, Auditif ou Kinesthésique ?

Inspiré par mon ami Maxime du blog Qualité Relationnelle, j’écris cet article après un échange de commentaires entre nous sur la « visualisation ».

J’avais abordé, dans mon article La Carte N’Est Pas Le Territoire, le concept de filtres neurologiques à travers lesquels nous donnons un sens à la réalité du monde extérieur. Et dans l’article Les Petits Moments de Bonheur Contribuent au Bonheur, j’expliquais que ces filtres sont constitués par nos 5 sens, que l’on désigne en PNL par le VAKOG (Visuel, Auditif, Kinesthésique, Olfactif, Gustatif).

Certes l’olfactif et le gustatif jouent un rôle et permettent de graver dans notre mémoire des expériences passées, parfois très agréables, comme par exemple, chez Proust, la madeleine, et en ce qui me concerne, par exemple le goût gravé à jamais, du coco que nous léchions dans des petites boîtes métalliques rondes, avec les copains à la sortie des classes.

Mais, nous allons nous intéresser ici aux trois sens les plus utilisés chez les humains : Visuel, Auditif et Kinesthésique.

Souvent, l’un des sens est déterminant chez une personne, et c’est par son intermédiaire que naissent les émotions. Ses souvenirs, positifs ou négatifs, sont enregistrés selon ce mode de perception : quelqu’un chez qui le visuel est privilégié, retiendra d’avantage des images dans son cerveau. De même, son imagination va fonctionner plutôt visuellement.

Concernant le kinesthésique, on distingue le kinesthésique externe (le toucher) et le kinesthésique interne (autrement désigné par état interne).

Système de représentation dominant

Nous avons chacun des préférences et des habitudes pour nous représenter la réalité avec un système plutôt qu’un autre : c’est le système de représentation dominant.  Une personne qui a la capacité de générer facilement de riches images internes, aura probablement une dominance « visuelle ». Mais dans un autre contexte, elle pourra très bien « être » plus kinesthésique (lorsqu’elle parle avec émotion de son sport favori par exemple). Donc ne généralisons pas trop.

On repère ce système de représentation dominant dans le langage d’une personne : les mots qu’elle utilise le permettent. C’est ce qu’on appelle les prédicats linguistiques.

Prédicats linguistiques

Par exemple, la phrase « je pense à une solution » peut être exprimée, selon le système dominant de la personne qui parle :

  • Je vois une bonne solution                     => V
  • Cette solution me parle                          => A
  • Je sens bien que c’est la bonne solution  => K

Autre exemple : je crois qu’il va changer de position

  • C’est clair, il va changer de point de vue                                  => V
  • J’entends déjà le nouveau son de cloche qu’il va nous chanter  => A
  • Je pressens que sa perception du contexte sera différente       => K

Mouvements oculaires

Nous pouvons savoir comment une période accède sensoriellement à l’information, en regardant la direction des mouvements de ses yeux. C’est le premier mouvement des yeux qui signe l’accès à nos représentations internes.

Une fois que cet accès a eu lieu, les mouvements oculaires sont plus en rapport avec le système de représentation.

Par exemple, si on demande à une personne si elle se souvient de la plage cet été, elle va peut-être se représenter visuellement la plage (accès visuel) avant de ressentir la chaleur (représentation kinesthésique).

L’observation des mouvements oculaires d’une personne peut être très utile pour saisir l’accès fugitif à une représentation, inconsciente pour elle.

Une fois le mouvement détecté, afin de creuser plus avant, on pourra lui poser les questions suivantes, selon le cas :

–  » Qu’avez-vous vu là ? « 

–  » Que venez-vous de vous dire ? « 

– « Qu’avez-vous ressenti juste à l’instant ? »

– « Que venez-vous d’entendre ? »

Grosso modo, les yeux vers le haut indiquent une représentation de type Visuel, les yeux au centre, Auditif, les yeux vers le bas, Kinesthésique.

Voir le schéma : (les mouvements des yeux sont décrits du point de vue de l’observateur)

Visuel Auditif Kinesthesique
MOUVEMENTS OCULAIRES

Avec un peu d’habitude, on parvient à détecter le système de représentation dominant.

Test : L’un de vos sens est-il dominant ?

Vous avez sans doute une petite idée du vôtre. Voici un petit test amusant et inoffensif pour le déterminer, qui n’induit aucune conclusion définitive, et qui vous permettra peut-être de mieux vous connaître.

Prenez un papier, un crayon, notez à chaque fois, la lettre de la question et le numéro de votre réponse. Choisissez la réponse qui vous correspond le mieux dans chacune des 10 questions suivantes :

A. Votre créativité s’exprime plutôt dans :

  1. Les petits plats, bons vins et grandes tables.
  2. L’artisanat et les activités manuelles.
  3. Les sorties, les spectacles ou les sports.

B. L’humour qui vous va le mieux :

  1. Dérision et impertinence.
  2. Pince sans rire.
  3. Incertain, recherché, sous-entendu.

C. L’image que vous savez le mieux donner :

  1. Fiable.
  2. Franc.
  3. Sensible.

D. Pour décompresser :

  1. Vous faites le vide dans votre tête.
  2. Vous occupez votre esprit à quelque chose.
  3. Vous rêvassez.

E. Quand vous faites un calcul mental :

  1. Vous utilisez votre intuition.
  2. Vous n’êtes pas doué pour ça.
  3. Vous êtes bon en prenant votre temps.

F. Vos mauvaises tendances :

  1. L’indolence.
  2. L’individualisme.
  3. La rigidité.

G. vous êtes fort pour faire pencher la balance :

  1. Par votre argumentation.
  2. Par votre empathie.
  3. Par votre vivacité.

H. Vous êtes plutôt doué pour saisir :

  1. Les images et schémas.
  2. L’engrenage des causes et conséquences.
  3. Les atmosphères et ambiances.

I. Les films exceptionnels ont dû :

  1. Vous toucher par une ambiance particulière.
  2. Défier votre perspicacité par leur intrigue.
  3. Vous éblouir par leur spectacle.

J. Avec vos proches, vous veillez à :

  1. Ne pas vous prendre au sérieux.
  2. Etre respectueux de leur espace.
  3. Etre dévoué.

Maintenant que vous avez noté les 10 couples (lettre-numéro), vous comptez le nombre de V, de A et de K que vous avez obtenus.

Résultats du test

Sachant que pour chaque question de A à J, les réponses 1, 2 ou 3 correspondent respectivement à :

A : AKV          B : VAK        C : AVK      D : VAK      E : VKA

F : KVA           G : AKV        H : VAK     I : KAV        J : VAK

(par exemple, dans la question A, la réponse 1 est Auditif, la réponse 2, Kinesthésique, la réponse 3, Visuel)

Votre système de représentation interne sera celui qui totalise le plus de points. Ceci ne préjuge en rien sur vos capacités ou vos possibilités. D’ailleurs ça peut évoluer au cours d’une vie. Personnellement, j’étais très « Visuel » pendant l’enfance et l’adolescence. Aujourd’hui, c’est plutôt l’Auditif qui arrive en tête, de même que le Kinesthésique a nettement progressé.

Alors, quel est votre système de représentation dominant ?

Etes-vous plutôt Visuel, Auditif ou Kinesthésique ?

Pensez-vous que ce test est fiable ?

Merci de me donner ci-dessous votre commentaire.

30 pensées sur “Etes-vous plutôt Visuel, Auditif ou Kinesthésique ?

  • 13 septembre 2013 à 7 h 42 min
    Permalink

    Bonjour Jean,
    Merci pour cet article qui m’intéresse beaucoup. Peux-tu nous donner de la littérature à ce sujet ?
    Je te disais dernièrement que j’étais kinesthésique : ton test le confirme. Aussi, j’ai été surprise qu’il me révèle être autant visuelle qu’auditive. Je pense que ce test est fiable peut-être pas à 100% mais qui sait ? Comme tu le dis cela dépend du sujet abordé et de l’évolution de la personne. Il est vrai que je me surprends à « voir » les choses avec des images alors que pour certains sujet il m’est impossible de le faire !
    Passe une merveilleuse journée.
    Iona

    Répondre
    • 13 septembre 2013 à 11 h 17 min
      Permalink

      Bonjour Iona,
      Bon, ce test a l’air fiable alors. De toutes façons, ce n’est pas à 100% comme tu le dis. Selon l’heure de la journée où on le fait, on peut répondre différemment, mais ça donne quand même une tendance.
      De la littérature, il y en a beaucoup. Personnellement, j’ai appris tout ça en cours de PNL. Spécifiquement sur le VAKOG, je ne sais pas trop s’il existe des ouvrages.
      Une bonne référence en PNL, c’est « derrière la magie » d’Alain Cayrol, l’auteur, élève de Bandler et Grinder, qui a introduit la PNL en France.
      Bien amicalement.

      Répondre
  • 13 septembre 2013 à 9 h 56 min
    Permalink

    Bonjour Jean et merci pour ce test.
    Avant de le faire, je ne voyais aucune tendance surgir et c’est ce que cela confirme.
    A3 K4 V3.

    à bientôt !

    zenie

    Répondre
    • 13 septembre 2013 à 11 h 34 min
      Permalink

      Bonjour Zenie,
      Moi, c’est à peu près pareil : A4 V3 K3. Avec une hésitation sur une réponse, entre V et A.
      Bien à toi.

      Répondre
  • 13 septembre 2013 à 20 h 08 min
    Permalink

    Bonjour Jean,
    Super cet article !
    Il me rappelle mon stage de PNL.
    Résultat du test : 3V, 3A,4K.
    Je me me suis laissé guider par mon intuition pour les réponses.
    Quand j’ai fait le test lors de mon stage en PNL, j’étais 5V, 3K,2A, si ma mémoire est bonne.
    L’évolution vers le kinesthésique est bien réelle.
    C’est le résultat de tout mon travail pour développer ma relation à mes ressentis et mes émotions, à la Vie ! 🙂
    Je suis un peu surpris par l’auditif et en même temps, j’ai développé ma capacité d’écoute, donc cela fait également sens pour moi !
    Je t’embrasse.
    Vis un merveilleux WE.
    Maxime

    Répondre
    • 14 septembre 2013 à 11 h 11 min
      Permalink

      Bonjour Maxime,
      Tu vois, tes 3 sens sont équilibrés. En revanche, ça m’étonne que ton « Visuel » était dominant, alors que tu me disais que, pour la « visualisation », tu avais de la difficulté à « voir »….
      En revanche, concernant l’auditif, j’avais noté tes prédicats linguistiques qui sont très « parlants ».
      Bien à toi.
      Je t’embrasse.

      Répondre
  • 14 septembre 2013 à 13 h 35 min
    Permalink

    Bonjour Jean,
    C’est justement ce point là qui m’interpelle.
    Si je creuse, en fait, c’est que j’ai de la difficulté à me « voir » dans le futur, à imaginer en images ce que je souhaite vivre, comme si il y avait un barrage en moi qui me coupe de l’émotion associée à l’image.
    Alors, je compense par la sensation liée à la vibration.
    Tout cela n’est que théorie.
    Est-ce bien réel ?
    Pourquoi je me mets à tousser en écrivant cela ?
    Je « sais » que j’ai à creuser de ce côté, et sans doute avec ton aide.
    Je te laisse un message sur Skype pour un échange de coaching.
    Je t’embrasse.
    Maxime

    Répondre
    • 15 septembre 2013 à 11 h 53 min
      Permalink

      Bonjour Maxime,
      Ne mettrais-tu pas la « charrue avant les boeufs » ? L’idée, c’est de te voir (éventuellement) mais surtout de voir ce qui t’entoure, et c’est cette vision qui te déclenche (ou pas) une émotion, ou en tous cas un bien-être, un plaisir lié au fait que tu as atteint ton objectif.
      Très heureux si je peux t’aider à « creuser ». N’oublies pas ta pelle. 😉
      Je t’embrasse.

      Répondre
  • 15 septembre 2013 à 19 h 14 min
    Permalink

    Bonjour Jean,

    Quelques hésitations, mais voici:

    A3 K2 V6

    surprise

    Amicalement

    Charlotte

    Répondre
    • 16 septembre 2013 à 10 h 43 min
      Permalink

      Bonjour Charlotte,
      Je vois que tu dois te régaler quand tu assistes à des grands spectacles.
      Tu n’aurais pas un TV à écran plat géant chez toi ? Sinon, je suis sûr que cette perspective te tente.
      Bien à toi.

      Répondre
  • 15 septembre 2013 à 19 h 49 min
    Permalink

    Bonsoir Jean,

    Et bien voilà, je viens de passer un petit moment d’introspection avec ton test.
    Fiable ou pas, voici mon résultat :
    6A-3K-1V

    Comme tu le dis tout dépend du moment, de l’état d’âme…
    Je pense savoir d’où viens le côté plus auditif, développé depuis mon enfance, mais bon on entre ici dans du plus compliqué. (J’avais, en autre, pour réputation d’entendre au travers des murs)

    Par contre le côté visuel, je suis un peu perdu car je suis en capacité de visualiser des situations mentalement, l’imaginaire est assez développé mais pas assez du côté projection de mon avenir.

    Notre système de représentation actuel est aussi le reflet de ce que nous avons développé en nous même tout le long de notre vie.

    Très bien cette façon ludique de nous faire participer. Tu nous en réserve d’autres ?

    Merci de susciter ainsi notre intérêt.

    Belle soirée,

    Hélène

    Répondre
    • 16 septembre 2013 à 10 h 52 min
      Permalink

      Bonjour Hélène,
      C’est sûr, notre représentation sensorielle se construit tout au long des expériences de la vie, et évolue donc.
      Par ailleurs, ce qui est dominant peut le devenir de plus en plus, puisqu’il est utilisé comme un filtre de ce qui est perçu.
      Mais tout ceci, ça reste des généralités, et chacun de nous est unique.
      Bien amicalement.

      Répondre
  • 16 septembre 2013 à 13 h 20 min
    Permalink

    Bonjour Jean

    C’est intéressant d’écouter les personnes quand elles parlent car on détermine vite leur système de représentation « tu vois ce que je veux dire » n’est-ce pas Jean ?

    Répondre
    • 16 septembre 2013 à 14 h 46 min
      Permalink

      Bonjour Sylviane,
      Oui, ça me « parle ». 😉

      Répondre
    • 20 septembre 2013 à 11 h 19 min
      Permalink

      Bonjour Hannah,
      J’ai l’impression qu’en avançant en maturité, on équilibre les 3 sens, et on en a un légèrement dominant. Et encore, ça dépend des situations. En ce qui me concerne c’est, selon les cas, le visuel ou l’auditif.
      Amicalement.

      Répondre
  • Ping : Ancrages et Auto-Ancrages

  • 2 octobre 2015 à 12 h 48 min
    Permalink

    Bonjour,
    Super test et très intéressant.
    Je l’ai fait en faisant deux colonnes. La première pour les choix qui me paraissaient très forts et la seconde pour les réponses qui ont succitées une forte hésitation. Quand il n’y a pas d’hésitation j’ai mis la même reponse dans les deux colonnes (le cas pour 3 questions sur 10)
    Bizarrement j’ai obtenu exactement le même résultat sur les deux colonnes 5A 3V 2 K.
    Est ce que cette méthode permet d’améliorer la fiabilité du test ?

    Répondre
    • 2 octobre 2015 à 13 h 05 min
      Permalink

      Bonjour et bienvenue sur mon blog.
      Si vous mettez dans la première colonne que les choix qui vous paraissent « forts », comment pouvez-vous avoir le même résultat dans les deux colonnes ? votre système de colonnes m’échappe.

      Répondre
      • 2 octobre 2015 à 13 h 30 min
        Permalink

        Merci.
        Le plus simple est que je vous transmette les résultats sous la forme suivante X(y;z)
        ou X est la lettre de la question, y la réponse « forte » et z la réponse presque aussi forte qui a générée beaucoup d’hésitations.
        Celà donne :
        A(1,3)
        B(1,3)
        C(1,1)
        D(3,3)
        E(1,3)
        F(3,3)
        G(1,3)
        H(2,1)
        I(1,2)
        J(1,2)

        En prenant toutes les réponses des y, j’obtiens 5A3V2K
        et avec tous les z j’obtiens 5A3V2K
        En gros, en fonction du moment ou j’aurais répondu, des y auraient pu être des z et vis versa. Par contre j’ai toujours trouvé une des trois réponses qui ne correspondaient pas du tout.

        Répondre
        • 2 octobre 2015 à 18 h 09 min
          Permalink

          J’ai compris Sébastien. Effectivement, la méthode peut permettre d’affiner le résultat. En l’occurrence, pour vous le résultat est le même, s’il avait été différent, on aurait quand même une tendance globale en faisant éventuellement une moyenne. Quoi qu’il en soit, on n’est jamais le même dans le temps, on évolue. Vous verrez que si vous refaites le test ultérieurement, il se peut qu’il y ait une différence.

          Répondre
  • Ping : Comment composer une musique inspirée | Le Compositeur

  • Ping : Composer une musique inspirée, la méthode • Le Compositeur

  • 25 juin 2016 à 22 h 18 min
    Permalink

    Bonsoir Jean,

    Merci pour ce test intéressent!
    Les réponses me paraissent justes
    K:4 V:2 A:4
    Je me sentais plutôt kinesthésique et je suis musicien!!

    Répondre
    • 27 juin 2016 à 11 h 21 min
      Permalink

      Bonjour Yannick et bienvenue sur mon blog.
      Kinesthésique 4 et Auditif 4, c’est en effet logique pour un musicien. Le canal « auditif » est important pour vous, c’est normal, mais le kinesthésique aussi car c’est la traduction des ressentis, des émotions, d’une sensibilité « à fleur de peau » (la peau c’est le toucher) qui sont très développés chez un musicien.
      C’est parfait, ça doit vous « parler » et vous conforter dans vos impressions et vos intuitions.

      Répondre
  • 27 juin 2016 à 9 h 16 min
    Permalink

    Je trouve ce test très bien fait.
    Merci beaucoup.

    J’ai 6A et 4K et 0V…
    Ce qui me correspond plutôt bien. Je me sers beaucoup de mes prédicats dans mes stratégies diverses et variées.

    Je trouve que c’est un excellent moyen d’avancer dans la vie.

    Répondre
    • 27 juin 2016 à 11 h 29 min
      Permalink

      Bonjour Frédéric et bienvenue sur mon blog.
      Les prédicats disent beaucoup sur nous et on peut aussi les repérer chez autrui. C’est intéressant. Je pense à un ami qui voit très très mal et qui est pourtant « visuel » quand on l’écoute parler. Les mouvements oculaires de votre interlocuteur sont aussi pleins d’enseignements. En les repérant, on peut adapter son discours pour se rapprocher de lui et entrer en empathie. C’est ce qu’on appelle la synchronisation : on se synchronise avec son interlocuteur.

      Répondre
      • 27 juin 2016 à 12 h 24 min
        Permalink

        Bonjour Jean. Et merci de ton commentaire…

        Ce qui est rigolo malgré le fait que je suis un Auditif, c’est que je n’ai aucun problème de visualisation.. Je me vois très bien…dans le passé, présent et mieux encore dans le futur…. Pour autant, j’entends et j’écoute très bien… et de ressentir bien évidemment. En tout cas, merci de tes précisions…

        Répondre
  • Ping : Composer une musique inspirée, la méthode •

  • Ping : Composer une musique inspirée, la méthode

Répondre à Frédéric Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Comments links could be nofollow free.