Et je vais vous dire tout ce que j’ai ressenti dans cette magnifique aventure du Booster-Gala.

Je suis venu dans cette salle parisienne où le Booster-Gala se déroulait

Je vous disais bien que ce Booster-Gala bousculerait la blogosphère tant il allait apporter de bonnes choses, par son côté complètement inédit de partage et de générosité.

Je peux vous dire que le processus a vraiment démarré depuis ce samedi 23 février 2013 à 16H où a commencé l’enregistrement du Booster-Gala, qui sera diffusé du 28 février au 7 mars 2013, et va continuer encore pendant longtemps à imprimer sa marque.

Vous imaginez 8H30 d’enregistrement non stop : nous avons terminé le 24 février au matin !

Pascal Colombani, l’initiateur du projet Booster-Gala, a réalisé un véritable marathon, depuis la mise en place jusqu’à l’animation complète de la journée.

Installer tout le studio d’enregistrement, les quatre caméras, les huit micros, les câblages, les éclairages, le grand écran, les ordinateurs, la table des experts, la mise en scène, le fil des interventions, tout ça constitue un vrai travail de pro.

Depuis 7H30 du matin, ce samedi, toute l’équipe organisatrice de Booster-Gala, Pascal, Benoît, Danièle Galicia et d’autres dont je n’ai pas retenu les prénoms, ont été assidus à la tâche, sans prendre beaucoup de temps pour eux.

booster-gala je suis venu jai vu jai vecu

Booster-Gala Je suis venu, j'ai vu, j'ai vécu

J’ai vu mes collègues blogueurs et les 6 experts du Booster-Gala

Personnellement, je suis arrivé vers 10H30 avec mon épouse. Nous avons tout de suite été mis dans l’ambiance fébrile des préparatifs. C’est émouvant d’observer toute cette énergie constructive et créative d’un plateau télé.

Au fil des minutes, des heures, j’ai rencontré les blogueurs qui arrivaient, j’ai commencé à discuter avec chacun d’eux, venant pour certains de Belgique, du sud de l’Espagne, des quatre coins de France. Et j’ai découvert la formidable motivation engendrée par ce Booster-Gala.

Ce n’est pas si simple de faire le déplacement pour venir se confronter aux critiques des experts.

J’étais vraiment heureux de pouvoir parler de vive voix avec chaque blogueur, autrement que par skype ou par commentaires interposés. C’est incroyable ce qu’on peut découvrir de plus sur chaque personne quand on l’a en face de soi.

Nos experts, j’ai pu aussi entamer une discussion avec tantôt l’un, tantôt l’autre, en particulier sur ce qu’ils pensaient de mon blog et des améliorations à y apporter. C’est en partie pour ça que je suis venu. En attendant de passer devant la caméra l’après-midi …

J’ai vécu cette merveilleuse aventure du Booster-Gala

L’après-midi, après une part de pizza avalée rapidement, l’aventure se précisait de plus en plus.

Je suis habituellement assez à l’aise à l’idée de parler en public. Mais là, je vous l’avoue, j’avais comme une appréhension. Est-ce la pression montante globale que je sentais chez mes confrères ? je ne saurais le dire. Le fait est qu’un stress, un trac, à condition qu’ils ne soient pas trop forts, ne sont pas mauvais avant de s’exprimer devant tout le monde.

J’ai beaucoup apprécié l’intervention de chaque blogueur interviewé par Pascal, puis écoutant les avis des experts, chacun dans sa spécialité, que j’ai trouvés très pertinents.

Concernant ma propre intervention, je ne sais pas du tout si elle a été à la hauteur ou pas. Je ne pourrai me faire une idée qu’en regardant la vidéo d’enregistrement. En tous cas, pour moi, dans un premier temps, je sais que les conseils des experts vont m’être d’une grande aide pour améliorer mon blog afin qu’il apporte le maximum à mes lecteurs. J’ai déjà retenu plusieurs pistes pour ce faire.

18 blogueurs qui passent, à tour de rôle, devant Pascal puis devant les experts, c’est très long. Surtout qu’il faut bien ménager quelques pauses de temps en temps. En plus, je ne vous raconte pas la coupure de courant en plein milieu d’une présentation, que Pascal a dû reprendre du début. Mais je vous assure, que ça valait vraiment le coup. Parce qu’on apprend énormément des expériences des autres, et cette énergie positive et communicative, les applaudissements du public, nous ont encouragés à écouter avidement jusqu’au bout.

Merci, merci, merci

Ce Booster-Gala ne nous a pas amené que de bons conseils pour nos blogs, donnés entièrement gratuitement, je vous le rappelle. Il a été l’occasion de belles rencontres. Et je voulais ici témoigner de ma profonde gratitude pour tout cela.

Pascal, je le connaissais déjà, je l’avais croisé fin 2011 à une réunion sur Paris, et je vous ai parlé dans l’article « Pascal Colombani ou la force de vie », de son énergie, son charisme, sa générosité et sa grande humanité. Et sans lui, Booster-Gala n’aurait jamais pu voir le jour. Sans Pascal, pas d’experts, pas de blogueurs qui ont travaillé pour cet événement et ont pu profiter de l’expertise en direct des experts. Je lui tire à nouveau mon chapeau et je le remercie vivement pour tout ce travail bénévole qu’il a fourni pendant des semaines avant l’évènement, pendant, et après, puisqu’il fait le montage des émissions de Booster-Gala, diffusées à partir du 28 février.

Les belles rencontres, ce sont celles avec mes collègues blogueurs, Hannah, Maxime, Didier, Benoît, Yannick, Marie-Thé, Fabien, Dorian, Guillaume, Sylviane, Luc, Sco!, Ali, Nicole, Grégory, Fayez. Et je les en remercie.

Les belles rencontres ce sont celles avec les experts, Eugénie, Claude, Sébastien, Sylvain, Jean-Marie. Je leur en sais gré.

La belle rencontre c’est avec Danièle Galicia qui a formidablement aidé à l’organisation et aux préparatifs de Booster-Gala. Un grand bravo et un grand merci à elle.

Et la belle rencontre, c’est avec Claude et Eugénie, un grand monsieur et une grande dame, (Maman-Africa, pour ceux qui connaissent Eugénie sous ce nom), qui sont propriétaires de la salle, et qui nous l’ont mise à disposition gracieusement, plus de 16 heures d’affilée.

Cerise sur le gâteau, Claude a invité la quinzaine de participants restants, à manger un excellent repas de sa composition après les « festivités ».

Enfin, Claude et Eugénie ont insisté pour nous raccompagner en voiture, ma femme et moi, à notre hôtel. Des personnes comme ça, attachantes et généreuses, on est très touché de les avoir rencontrées et on n’a qu’une envie, c’est de maintenir les liens avec elles. Merci du fond du cœur à tous les deux.

En me couchant à 4H du matin, ce dimanche 24, je me disais que j’étais aussi heureux que fatigué d’avoir participé à ce magnifique évènement de Booster-Gala.

Et je ne peux que vous encourager à vous inscrire, si ce n’est déjà fait, pour suivre la diffusion des émissions de Booster-Gala
en cliquant sur « JE VEUX VOIR !« .