Schumi a-t-il été victime de la loi d’attraction ?

 

Schumi est-il victime de la loi d attraction
source https://www.fanpop.com/

Schumi a-t-il été victime de la loi d’attraction ?

Lorsque j’ai entendu à la télé la terrible nouvelle de l’accident de ski de Michael Schumacher, le célèbre pilote automobile allemand, tout en étant très choqué, j’ai tout de suite pensé à la loi d’attraction.

Je vais vous expliquer pourquoi. Et j’aimerais beaucoup avoir votre avis sur la question.

Avant tout, je pense à ses proches et j’espère vivement que les médecins vont annoncer prochainement que Schumi, comme l’appelle affectueusement ses fans, va s’en sortir.

Je suis membre de l’association ALARME (Association Libre d’Aide à la Recherche sur la Moelle Epinière) depuis 13 ans. Et je l’ai présidée pendant cinq ans. Cette association a pour objet de promouvoir et de financer les recherches sur la réparation des conséquences des lésions de la moelle épinière.  

Dans le cadre de cette activité associative, lorsque nous avions entendu parler de la création de l’ICM (Institut du cerveau et de la moelle épinière), nous avions immédiatement cherché à en contacter les fondateurs.

J’avais participé fin 2005 à des conférences à Clermont-Ferrand de présentation des travaux les plus avancés et de nos associations respectives dans le domaine des recherches sur les lésions médullaires. J’avais pu y rencontrer le professeur Gérard Saillant, président de l’ICM.

Cette association nous était apparue comme un formidable espoir pour l’avenir des recherches concernant les tétraplégiques et les paraplégiques, par les moyens considérables déployés.

En effet, l’ambition d’ALARME était au départ, de parvenir à une médiatisation comparable à ce qui est fait chaque année pour les recherches sur le Sida ou sur la myopathie et les maladies génétiques via le téléthon, de façon à collecter des montants à plus de 6 chiffres. Or, force était de constater que, malgré toutes les actions menées sur le territoire hexagonal par nos bénévoles pour recueillir des dons, nous étions loin d’arriver à des financements suffisants par rapport aux énormes besoins des chercheurs.

C’est pourquoi, la création de l’ICM nous avait enthousiasmés. Un des plus gros donateurs étant Michael Schumacher, le financement des recherches passait vraiment à la vitesse supérieure.

Depuis 2006, l’ICM s’est développé à la Salpêtrière, des bâtiments et des infrastructures pour héberger les recherches ont vu le jour. De nombreuses équipes de chercheurs ont pu être financées.

La fondatrice d’Alarme et moi-même sommes retournés à Paris rencontrer des responsables de l’ICM pour tenter de trouver une forme de collaboration entre nos deux associations.

Et nous nous sommes aperçus, avec désillusion, qu’au fil des ans, le financement allait quasiment intégralement aux recherches sur le cerveau. Malgré le M (moelle épinière) du sigle ICM, la politique de financement des recherches ne se fait que dans le domaine du cerveau. Certes, la recherche fondamentale sur la repousse axonale par exemple est intéressante pour le système nerveux central (cerveau + moelle épinière) dans son ensemble, et des résultats obtenus sur le cerveau peuvent être repris dans la recherche sur la moelle épinière. Mais aucune équipe travaillant spécifiquement sur cette dernière n’est aidée.

Et c’est ce qui m’est apparu dans l’accident du plus grand coureur automobile de tous les temps, mécène de l’ICM : il a eu un accident où sa tête a heurté une pierre déclenchant un traumatisme crânien et une hémorragie cérébrale.  C’est le cerveau de Michael Schumacher qui a été touché.

Comment ne pas faire le lien entre l’exclusivité des recherches menées en faveur des atteintes du cerveau à l’ICM et le malheureux accident de ce beau champion, grand donateur de l’ICM ?

Qu’en pensez-vous ?

L’accident de Schumacher est-il un
résultat de la loi d’attraction ?

Merci de laisser votre commentaire.

20 pensées sur “Schumi a-t-il été victime de la loi d’attraction ?

  • 30 décembre 2013 à 20 h 33 min
    Permalink

    Hello Jean,
    Je trouve ton article très intéressant.
    Si je comprends bien le lien que tu fais, tu penses que Schumi avait le désir ardent de développer les recherches à l’ICM, que les recherches ont basculées en faveur des atteintes du cerveau, ce qui aurait provoqué l’accident de Schumi avec son propre cerveau comme zone atteinte.
    C’est bien cela ?
    De mon côté, je m’interroge sur l’impact émotionnel.
    Je m’explique.
    Comment Schumi a-t-il vécu émotionnellement ce transfert de financement des recherches sur le cerveau ?
    En a-t-il été affecté personnellement ?
    S’il a mal vécu ce transfert, est-ce cela qui lui aurait fait attirer cet accident dans sa vie ?
    Autre point de vue qui m’apparait intéressant à examiner (mon corps se met à vibrer ce qui m’indique que ce serait plus juste 😉 ) :
    Schumi se trouve actuellement dans le coma et c’est une personne très emblématique.
    La vie aurait-elle provoqué cet accident pour mettre le focus sur quelque chose qui pourrait aider des milliers de personnes dans un futur proche ?
    Schumi mettrait-il sa vie en jeu pour sauver de la mort ou ou aider des milliers de personnes à se reconnecter avec la Vie ?
    Telles sont les questions que je me pose …
    Je t’embrasse mon cher Jean.
    Vis une merveilleuse fin d’année et un excellent réveillon de Nouvel An !
    Maxime

    Répondre
    • 31 décembre 2013 à 10 h 59 min
      Permalink

      Bonjour Maxime,
      Oui, c’est peut-être ça. C’est vraiment un grand coeur, et ce qu’il avait fait en toute discrétion en donnant à la recherche, peut-être son accident permettra d’amplifier sa participation et son concours aux avancées de la recherche.
      Je t’embrasse.
      Passe un bon réveillon.

      Répondre
  • 30 décembre 2013 à 20 h 33 min
    Permalink

    Bonjour Jean,
    Etonnant, ce lien que tu fais entre l’évolution des deniers de la recherche et l’accident du champion ! Cela me rappelle l’histoire de cet Américain dont j’ai oublié le nom qui raconte qu’il n’a pas pu embarquer dans un avion avec son ami parce qu’il pesait si lourd qu’il lui fallait deux places à lui tout seul. Et l’avion s’est crashé… Il a donc dû la vie sauve à son excédent de poids et l’a perdu presque aussitôt, sans rien faire.
    Décidément, notre cerveau a des pouvoirs incroyables, y-compris d’anticipation…
    Le temps n’est en tous cas pas ce qu’on croit qu’il est.
    Excellente Saint-Sylvestre à toi et à bientôt !

    Répondre
    • 31 décembre 2013 à 11 h 06 min
      Permalink

      Bonjour Bernadette,
      Oui, à moi aussi ça m’a semblé étonnant, mais c’est la première idée qui m’est venue. C’est pourquoi, j’en ai fait un article en sollicitant vos avis.
      A près tout, ça paraît naturel, les évènements du monde éclairent et nous parlent de notre propre vie.
      Bonne soirée de réveillon du jour de l’an.

      Répondre
  • 30 décembre 2013 à 21 h 40 min
    Permalink

    Bonsoir Jean,

    Ton article me renvoie au film « Le salaire de la peur » avec Jean-Paul Belmondo.

    Toute une vie ou tout un contexte ou chacun fait attention en prenant toutes les précautions possibles pour que rien de dramatique arrive et puis quand tout danger est écarté, c’est là en cet instant que le malheur arrive.

    Skier sur du hors piste constituait un danger, pourquoi avoir pris ce risque ?

    C’est plutôt là, ma question…Et de taille…

    Tout comme le héros de ce film qui après bien de terribles épreuves traversées s’en tire mais se tue ensuite en se croyant exempt de toutes difficultés…L’inconscience tue.

    Pardon Jean de plomber l’ambiance mais je trouve que ton sujet mériterait d’être approfondit car il y a matière à dire et espère sincèrement avoir approvisionner ta source de savoir.

    Bien à toi, et belle fin d’année…;-)

    Répondre
    • 31 décembre 2013 à 11 h 16 min
      Permalink

      Bonjour Hélène,
      Maintenant que tu le dis, la ressemblance est frappante.
      Ceci dit, je pense que Schumi est accro à l’adrénaline : prendre des risques lui en procure. Et c’est un professionnel du calcul des risques.
      La question que tu poses demeure : pourquoi prendre des risques ?
      Cette question du « pourquoi » est fondamentale dans toute vie et détermine la nature d’une vocation.
      Amicalement.
      Bon réveillon de la Saint-Sylvestre.

      Répondre
  • 30 décembre 2013 à 23 h 32 min
    Permalink

    Bonjour à tous,

    Personnellement, je me refuse à voir un quelconque lien entre le fait qu’un coureur automobile ayant eu le cœur de faire des dons importants pour la recherche sur le cerveau et… ce terrible accident.
    La vie est belle et l’univers n’a pas le vice de se jouer ainsi des humains qui viennent en aide généreusement à leur prochain.
    Si certaines supputations étaient justes, cela signifierait-il qu’il faut arrêter d’encourager la recherche car l’Univers risque de se servir de nous pour attirer l’attention, pour faire une espèce de pub ?
    Non, mille fois non, Schumi a été victime de l’imprudence de sortir des pistes balisées et c’est déjà assez malheureux pour lui et sa famille sans encore en remettre une couche.
    C’est mon opinion et je vous la livre telle quelle, brute de décoffrage.
    Mes meilleurs voeux à tous et prions pour que tout ce passe bien.

    Daniel

    Répondre
    • 31 décembre 2013 à 11 h 40 min
      Permalink

      Bonjour Daniel,
      J’ai failli me refuser d’écrire l’article et de voir ce lien moi aussi. Mais, je me suis dit qu’il était juste de dire ma première pensée quand j’ai entendu cette terrible nouvelle.
      Ce n’est évidemment pas une question de vice de l’univers comme une sorte de grand manitou qui se jouerait des humains comme de marionnettes.
      Je ne fais que m’interroger et poser une question. Tout en respectant infiniment le malheur qui accable sa famille.
      Bien à toi et passe une bonne fête de réveillon.

      Répondre
  • 31 décembre 2013 à 4 h 39 min
    Permalink

    Bonjour Jean,
    J’espère que Schumi s’en sortira si ce n’est pas son heure.
    Je suis d’accord avec toi que la vie
    va dans le sens de l’évolution et n’a pas
    de vice caché.
    Les vraies raisons pour lesquelles cela lui arrive ne nous certainement pas accessibles.
    Je ne suis pas spécialiste de ce type d’accident mais j’ai vu ce que faisaient dans ma vie les séjours à l’hopital.
    Pour moi, ‘il y a toujours quelque chose de juste là-dedans pour notre âme ou notre esprit.
    Si Schumi s’en sort ralenti, c’est peut-être bon pour son évolution de ralentir en faisant moins de course et en apprenant à vivre autrement.
    S’il lui faut des années pour retrouver tout son
    potentiel, c’est qu’il avait besoin de développer sa puissance intérieure et pas juste utiliser la puissance des chevaux du moteur.
    Quel que soit ce qui lui arrive, c’est sans doute parce que la vie va le pousser vers son coeur comme elle nous pousse tous.

    Répondre
    • 31 décembre 2013 à 12 h 40 min
      Permalink

      Bonjour Hannah,
      Tout ce que tu dis est vraiment la voix de la sagesse. Comme tu dis, « Les vraies raisons … ne nous sont pas accessibles. »
      Les chrétiens disent les voies du Seigneur sont impénétrables.
      Bonne fête de réveillon.

      Répondre
  • 31 décembre 2013 à 6 h 52 min
    Permalink

    Bonjour Jean,

    En effet, il a bien eu raison d’avoir poussé les recherches sur le cerveau malgré le sigle ICM qui se concentre plutôt vers la moelle épinière.
    Je ne vais pas dire qu’il est victime de la loi d’attraction, puisque les accidents se produisent d’une manière imprévue malgré la capacité incroyable de notre cerveau de prévoir ce qui va arriver.
    Vu les circonstances où il se trouve actuellement, il a bien créé une bouée de sauvetage. Espérons tout simplement que ce dur labeur qui a duré presque une dizaine d’années lui permettra de retrouver la vie. Je souhaite vraiment pour cette fin d’année qu’il s’en sorte.

    Mes meilleurs voeux pour l’année 2014.

    Répondre
    • 31 décembre 2013 à 12 h 52 min
      Permalink

      Bonjour Fy,
      Ce n’est pas Michael Schumacher qui définit la politique de financement de l’ICM, c’est un conseil scientifique de chercheurs. Lui, il a fait de gros dons à l’ICM permettant de financer les recherches.
      Quant à savoir si les accidents arrivent de manière imprévue, j’avoue que je ne le sais pas et serais même tenté de penser le contraire. Je ne crois pas au hasard et je pense que tout ce qui arrive a une raison ou en tous cas un sens. Que l’humain ne le décrypte pas toujours, ça c’est sûr.
      Je souhaite moi aussi qu’il s’en sorte, pour sa famille et tous ses fans.
      Bonnes fêtes de fin d’année.

      Répondre
  • 3 janvier 2014 à 16 h 33 min
    Permalink

    Bonjour Jean,

    J’ai lu tous les commentaires et je partage l’avis d’Hannah. J’ai une amie qui avait une vie tellement remplie, qui faisait tellement de choses à la fois, qui ne dormait que quatre heures par nuit (c’était suffisant pour elle) et qui a eu un accident de travail. Elle ne travaille plus depuis ce temps (elle avait 37 ans lorsque c’est arrivé) et elle en a 56 aujourd’hui et son parcours de vie à 37 ans était l’équivalent d’une personne moyenne de 75 ans qui aurait eu une vie remplie. Cet accident, c’est comme si la vie lui disait : arrête un peu!

    Il y a aussi des gens qui ont fait ce qu’ils avaient à faire (peu importe leur âge) et qui se disent consciemment ou inconsciemment: «je pourrais mourir maintenant que j’ai fait ceci ou cela».

    Il y a aussi ceux qui sont sous les feux de la rampe et qui meurent d’une façon «hors de l’ordinaire» parce qu’ils ne sont pas «ordinaires».

    Et il y a ceux qui provoquent le destin comme l’acteur américain qui s’est tué en auto dernièrement, qui jouait dans une émission (que je ne connais pas) et qui roulait à 200km, paraît-il…

    Et il y a ceux qui ont des accidents incroyables et qui s’en sortent indemnes…

    Que penser de tout cela?

    Amicalement et bonne et heureuse année 2014.

    Sco!

    Répondre
    • 5 janvier 2014 à 11 h 53 min
      Permalink

      Bonjour Sco!,
      Je suis assez d’accord avec toi et avec Hannah. Schumi va peut-être avoir une vie « ralentie » désormais.
      Mais comme je ne crois pas au hasard et que la nouvelle de son accident m’est apparue comme un signe, je crois aussi que ça concerne les recherches sur le cerveau.
      En tombant, il aurait pu se blesser la moelle épinière; Je connais un de ses collègues qui a eu un accident en course automobile et qui, lui, est devenu tétraplégique.
      Ceci m’interroge aussi sur mon propre destin et sur les « raisons » de mon accident.
      Amicalement.

      Répondre
      • 5 janvier 2014 à 15 h 09 min
        Permalink

        Coucou Jean,

        Je me posais justement cette question à ton sujet lorsque j’ai écrit mon commentaire, mais je n’ai pas osé te la poser.

        Par ailleurs,J’ai une petite idée qui n’a aucun fondement ou aucune logique, puisque je ne connais pas ta vie ni l’«agenda de ton âme»!

        Amicalement,

        Sco!

        Répondre
        • 6 janvier 2014 à 10 h 48 min
          Permalink

          Coucou Sco!,
          Dis-moi ta petite idée en privé, par mail ou skype.
          Amicalement.

          Répondre
  • 6 janvier 2014 à 16 h 34 min
    Permalink

    Coucou Jean,

    D’accord, j’y vais en privé. Je commence par te poser une question par mail et d’après ce que tu me répondras, ce sera plus facile par Skype, s’il y a lieu d’élaborer.

    @ plus!

    Sco!

    Répondre
  • 17 juillet 2014 à 23 h 46 min
    Permalink

    Peut-être Schumi a-t-il eu une prémonition sans le savoir … Il aurait donné pour la recherche sur son propre cas (en même temps que sur les autres cas similaires) .

    Répondre
    • 21 juillet 2014 à 13 h 20 min
      Permalink

      Bonjour Marie-Christine, et bienvenue sur la partie commentaires de mon blog.
      Je n’avais pas pensé à ça. Il aurait eu cet accident pour se retrouver dans la peau de ceux qui bénificieront des recherches qu’il a sponsorisées ? L’idée est intéressante et je trouve que ça a un sens.
      C’est étonnant, mais je me sens lié à Schumi depuis cet article. Fin juin, j’ai été invité à un mariage à Gland en Suisse, que je ne connaissais pas du tout. Et j’ai appris que c’est à Gland que Schumi a été transféré dans sa maison.

      Répondre

Répondre à Daniel Marchal Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Comments links could be nofollow free.