Vaincre Solitude

Vaincre Solitude

Vaincre Solitude

Vaincre Solitude, ces deux mots sont tapés chaque mois par 2500 internautes sur leur moteur de recherche préféré. C’est dire l’ampleur du phénomène de la solitude, notamment en France.

La Solitude a Doublé

Ces 50 dernières années, le nombre de personnes seules a doublé sur le territoire national. En à peine deux ans, le nombre a augmenté de 20% : désormais, en 2012, 11% de nos compatriotes sont seuls. (source étude Fondation de France, institut TMO régions, institut WEI))

Les raisons de cette situation sont les mutations socio-culturelles. Dans le début des années 60, les personnes seules étaient essentiellement âgées et touchées par le veuvage, surtout des femmes. Jusqu’aux années 80, l’espérance de vie progressant, la proportion de veufs a augmenté. D’autre part, de plus en plus de jeunes de 20 à 30 ans, occupés à leurs études et retardant une vie en couple, vivaient seuls.

Aujourd’hui, la baisse de la mortalité, l’explosion de la cellule familiale, l’augmentation des divorces, la crise économique font qu’on trouve des personnes seules dans toutes les tranches d’âge de la population française. En outre, le travail, ne joue plus systématiquement comme avant sa fonction intégratrice.

Conséquences de la Solitude

Solitude est malheureusement synonyme de tristesse, de cassure, de manque d’amour. Car la solitude n’est pas choisie la plupart du temps. Puisqu’elle est due à des contraintes sociales ou professionnelles, à des ruptures ou à des évènements familiaux souvent dramatiques.

L’homme est un être social qui n’est pas fait pour vivre seul. La plupart de nos semblables qui sont seuls, se sentent inutiles, exclus, ne servant à rien ni à personne.

Le jeune de 30 ans, isolé, peu diplômé, en recherche prolongé d’un emploi, a forcément du mal à trouver sa place dans la société.

L’homme divorcé, qui n’a pas la garde de ses enfants, qui déménage par obligation, a du mal à vivre sa solitude.

La personne mure ou âgée, notamment celle la moins argentée, soudain séparée ou veuve, se trouve très seule et de plus en plus démunie.

Il s’agit d’une véritable souffrance et d’un sentiment de vide, d’inanité, d’abandon : « Que je sois là ou ailleurs, que je sois vivant ou mort, ça ne change rien, ça ne concerne ni n’affecte personne. »

Des Solutions

Dans ce processus, cette suite d’évènements, sorte d’effet domino, qui conduit à la solitude, il est possible d’intervenir.

Il est possible, à tout moment, de reconstruire un lien social. Il existe sur Internet des sites de rencontres, rencontres jeunes ou rencontres personnes âgées.

Dès qu’on communique avec l’autre, la confiance en soi qui avait disparu revient doucement. L’estime de soi aussi réapparaît. C’est très important : quand on pense qu’on ne sert à rien, qu’on ne peut rien apporter aux autres, on finit par ne plus être capable de réagir et de rompre sa solitude.

Aller vers l’autre dans des lieux sociaux de proximité est aussi quelque chose de fondamental, même si c’est très difficile quand on est seul et dans une routine installée de solitude.

Et vous, êtes-vous seul ?

Si oui, est-ce une souffrance ?

Avez-vous déjà fait une recherche Internet
avec ces deux mots Vaincre Solitude ?