Vaincre Solitude

Vaincre Solitude
Vaincre Solitude

Vaincre Solitude

Vaincre Solitude, ces deux mots sont tapés chaque mois par 2500 internautes sur leur moteur de recherche préféré. C’est dire l’ampleur du phénomène de la solitude, notamment en France.

La Solitude a Doublé

Ces 50 dernières années, le nombre de personnes seules a doublé sur le territoire national. En à peine deux ans, le nombre a augmenté de 20% : désormais, en 2012, 11% de nos compatriotes sont seuls. (source étude Fondation de France, institut TMO régions, institut WEI))

Les raisons de cette situation sont les mutations socio-culturelles. Dans le début des années 60, les personnes seules étaient essentiellement âgées et touchées par le veuvage, surtout des femmes. Jusqu’aux années 80, l’espérance de vie progressant, la proportion de veufs a augmenté. D’autre part, de plus en plus de jeunes de 20 à 30 ans, occupés à leurs études et retardant une vie en couple, vivaient seuls.

Aujourd’hui, la baisse de la mortalité, l’explosion de la cellule familiale, l’augmentation des divorces, la crise économique font qu’on trouve des personnes seules dans toutes les tranches d’âge de la population française. En outre, le travail, ne joue plus systématiquement comme avant sa fonction intégratrice.

Conséquences de la Solitude

Solitude est malheureusement synonyme de tristesse, de cassure, de manque d’amour. Car la solitude n’est pas choisie la plupart du temps. Puisqu’elle est due à des contraintes sociales ou professionnelles, à des ruptures ou à des évènements familiaux souvent dramatiques.

L’homme est un être social qui n’est pas fait pour vivre seul. La plupart de nos semblables qui sont seuls, se sentent inutiles, exclus, ne servant à rien ni à personne.

Le jeune de 30 ans, isolé, peu diplômé, en recherche prolongé d’un emploi, a forcément du mal à trouver sa place dans la société.

L’homme divorcé, qui n’a pas la garde de ses enfants, qui déménage par obligation, a du mal à vivre sa solitude.

La personne mure ou âgée, notamment celle la moins argentée, soudain séparée ou veuve, se trouve très seule et de plus en plus démunie.

Il s’agit d’une véritable souffrance et d’un sentiment de vide, d’inanité, d’abandon : « Que je sois là ou ailleurs, que je sois vivant ou mort, ça ne change rien, ça ne concerne ni n’affecte personne. »

Des Solutions

Dans ce processus, cette suite d’évènements, sorte d’effet domino, qui conduit à la solitude, il est possible d’intervenir.

Il est possible, à tout moment, de reconstruire un lien social. Il existe sur Internet des sites de rencontres, rencontres jeunes ou rencontres personnes âgées.

Dès qu’on communique avec l’autre, la confiance en soi qui avait disparu revient doucement. L’estime de soi aussi réapparaît. C’est très important : quand on pense qu’on ne sert à rien, qu’on ne peut rien apporter aux autres, on finit par ne plus être capable de réagir et de rompre sa solitude.

Aller vers l’autre dans des lieux sociaux de proximité est aussi quelque chose de fondamental, même si c’est très difficile quand on est seul et dans une routine installée de solitude.

Et vous, êtes-vous seul ?

Si oui, est-ce une souffrance ?

Avez-vous déjà fait une recherche Internet
avec ces deux mots Vaincre Solitude ?

16 pensées sur “Vaincre Solitude

  • 28 septembre 2012 à 4 h 35 min
    Permalink

    Coucou Jean,

    Tu parles d’un hasard. Mon article que je viens tout juste de publier parle aussi de la solitude, mais sous un autre aspect.

    La solitude est une souffrance si elle n’est pas notre amie. Beaucoup de gens la craignent à un point tel qu’ils ne supportent même pas le silence ni l’arrêt de leurs activités.

    Je trouve dommage que les personnes âgées en particulier souffrent de solitude.

    Amitiés,
    Sco! 🙂

    Répondre
    • 28 septembre 2012 à 9 h 48 min
      Permalink

      Coucou Sco!,
      « Les grands esprits se rencontrent » 😉 , tu vois, nous écrivons presque en même temps un article sur la solitude.
      Ca paraît normal que les personnes âgées soient seules, puisqu’il est rare que dans un couple, on meurt le même jour. Cependant celles qui souffrent le plus sont celles qui sont délaissées par leur famille, et qui sont soit isolées chez elles, soit en maison de retraite sans aucune visite. C’est ce manque d’amour qui est le plus terrible.

      Répondre
  • 29 septembre 2012 à 13 h 03 min
    Permalink

    Salut Jean

    Moi je fais une différence entre vivre seul et solitude.

    On peut vivre seul et avoir plein d’amis, une vie sociable bien remplit.

    Faire partit de plusieurs groupe ( sportif, ami(e), culturel, …).

    Répondre
    • 29 septembre 2012 à 13 h 32 min
      Permalink

      Bonjour Frédéric,
      Tout-à-fait d’accord avec toi. Je connais des gens seuls qui ne le sont pas beaucoup en réalité, ils ont une vie sociale très active, et je suppose qu’ils apprécient de se retrouver seuls le soir chez eux.
      Il y a ceux aussi qui vivent en couple et aiment bien être seuls avec eux-mêmes de temps en temps.

      Répondre
  • 29 septembre 2012 à 19 h 27 min
    Permalink

    Hello Jean,

    Je suis passé par ici parceque je suis en train de t’écrire un mail pour ton passage sur Booster-TV, et voici que justement ton article correspond exactement à l’émission que je suis en train de préparer ! Je vais y parler de solitude, dans la vie mais aussi dans ses projets. Car on peut être très seul(e) dans son projet, tout en étant très entouré dans sa vie !
    En tous cas, voilà qui confirme, comme nous nous le disions par mail, que nous sommes proches d’esprit 😉

    Je retourne finir l’email que je vais t’envoyer dans quelques minutes.

    Porte-toi bien !

    Pascal

    Répondre
    • 30 septembre 2012 à 11 h 45 min
      Permalink

      Hello Pascal,
      Je crois que dans un projet, c’est plutôt le sentiment d’être seul qui peut prédominer, même si on ne l’est pas forcément.
      Je vais lire ton mail. Merci.
      Bien amicalement.

      Répondre
  • 29 septembre 2012 à 20 h 48 min
    Permalink

    Bonjour,

    C’est vrai que la solitude est plus présente ces derniers temps, et d’autant plus pesante aussi. L’intégration est plus facile chez les un que les autres, mais ceci étant dis, le monde évolue, avec des avancés technologique qui permet une plus grande facilité de communication. Mais en même temps, la technologie devient un barrage qui empêche le contact humain. Et puis, le tout c’est que la solitude ne peux se régler que par soi-même, on aura beau être entouré de X et Y; il se peut toujours que l’on se sente aussi seul.

    Répondre
    • 30 septembre 2012 à 11 h 52 min
      Permalink

      Bonjour M-C,
      C’est justement ce que je répondais à Pascal, des fois, on se sent seul même si on ne l’est pas.

      Répondre
  • 1 octobre 2012 à 23 h 24 min
    Permalink

    Salut Jean,

    Et bien c’est marrant, moi aussi j’ai écris aujourd’hui même un article sur la solitude.

    J’aime bien la nuance entre être seul, et se sentir seul.

    A plus tard !

    Répondre
    • 2 octobre 2012 à 10 h 13 min
      Permalink

      Salut Jérémy. Tu vois, les grands esprits se rencontrent.

      Répondre
  • 5 octobre 2012 à 20 h 50 min
    Permalink

    Bonsoir jean,
    Le problème de la solitude, c’est qu’on croit que ce n’est qu’un problème d’adultes.
    Il n’est pas rare , quand on creuse dans la vie des
    gens qui se sentent seuls, de s’apercevoir que la solitude était aussi leur état d’enfant.
    Parents absents, trop gardé à droite à gauche,
    parents malades etc…

    Répondre
    • 6 octobre 2012 à 11 h 08 min
      Permalink

      Bonjour Hannah,
      Je n’avais pas et je n’aurais pas pensé à ça. Merci Hannah d’apporter toujours des éléments d’informations constructifs et pleins d’enseignement.

      Répondre
  • 6 octobre 2012 à 8 h 58 min
    Permalink

    Bonjour Jean,

    Que d’articles cette semaine sur la solitude ! Il est vrai que ,c’est une constatation, à notre époque, beaucoup de gens souffrent de solitude.
    Pour reprendre le début de la phrase d’Hannah,  » le problème de la solitude… c’est que ce n’est pas un problème… » En effet, je pense que la solitude n’est pas le problème. Le problème c’est l’état d’esprit des gens qui se retrouvent dans cette situation. Comme je l’ai lu, on peut ne pas être seul et se sentir seul. Donc c’est vraiment l’état d’esprit qui fait la différence. Et puis vous le savez, , comme nous sommes tous interconnectés, nous ne sommes pas vraiment seul

    Amicalement

    Répondre
    • 6 octobre 2012 à 11 h 13 min
      Permalink

      Bonjour Christian,
      Ca me fait penser à la chanson de Gilbert Bécaud « la solitude ça n’existe pas », qui démontrait logiquement cette affirmation, mais où on sentait nettement l’affreux « sentiment de solitude » du personnage qu’incarnait le chanteur.

      Répondre
  • 18 octobre 2012 à 11 h 18 min
    Permalink

    Bonjour Jean,

    Bravo pour cet article !
    La solitude n’est-elle pas aussi un état d’esprit ?
    On peut se sentir seul même avec un partenaire.
    Et on peut se sentir relié dans un désert, non ?
    Prends soin de toi !
    Luc Mister No Stress

    Répondre
    • 18 octobre 2012 à 12 h 14 min
      Permalink

      Bonjour Luc,
      Entièrement d’accord avec toi. La solitude peut être quelque chose que l’on ressent. On peut être solitaire sans se sentir seul, et être entouré en souffrant de solitude.

      Répondre

Répondre à jean Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Comments links could be nofollow free.