nouvelles tendances qui font du bien

Source : Pexels

 

Ces derniers mois, les questions environnementales semblent enfin avoir trouvé écho chez un public qui se mobilise. Marches internationales pour le climat, grèves des lycéens, campagnes publicitaires choc… un vent de révolution écologique semble souffler sur notre terre.

Pour vous, l’équipe de La Vie Positive a passé en revue cette nouvelle vague « eco-friendly » qui fait du bien à notre planète… et à notre tête !

 

Adopter une nouvelle vision de la consommation

Notre société repose depuis près de 50 ans sur une logique consumériste qui tend à nous faire croire qu’acheter rend heureux. Si une séance shopping ou une commande de nouveaux jeux vidéo peut effectivement faire plaisir, le concept de possession à tout prix semble en déclin. Le consommateur 2019 a envie de liberté, de pouvoir changer lorsqu’il le souhaite et d’être éco-responsable dans ses achats. C’est adopter une posture où il va pouvoir être acteur de sa consommation et donc se sentir engagé, utile et fier. C’est également l’opportunité de s’affranchir de certaines contraintes matérielles et financières parfois inutiles. Et il semblerait même que ce soit plus facile qu’il n’y paraît !

 

Louer plutôt qu’acheter pour se libérer

C’est en partant de ce postulat que s’est développé un marché entier basé sur la location. De nouvelles habitudes sont nées.

Par exemple, vous êtes-vous déjà demandé si vous aviez vraiment besoin de posséder une voiture ? Pourtant, votre voiture est certainement l’un des biens le plus anxiogène et source de contraintes que vous possédez. Remboursement de crédits, réparations imprévues, factures exorbitantes d’entretien, assurances à payer… Pour parer à cela, de plus en plus de consommateurs se tournent vers la location plutôt que l’achat. Des sites internet dédiés se sont même développés pour permettre aux clients de trouver les meilleures offres du marché. C’est le cas de https://www.comparatiflocationdevoiture.fr/ qui permet à ses utilisateurs de recevoir un devis instantané. De plus, cette nouvelle manière de concevoir son utilisation de la voiture peut même devenir source de satisfaction. Vous maîtrisez mieux votre budget (économique), ne consommez que lorsque vous en avez réellement l’utilité (écologique) et vous avez même le luxe de choisir le modèle en fonction de vos besoins ou de vos désirs.

Et la location n’est pas réservée qu’à la voiture ! Vélos, objets de bricolage, de jardinage mais aussi vêtements ou bien équipements pour enfant, il est aujourd’hui quasiment possible de louer tout ce dont vous avez besoin sans avoir à acheter.

 

Partager, échanger pour recréer des liens de solidarité

Partager échanger solidarité

Source : Pexels

Avec l’émergence des sites d’échange et de partage, des concepts remettant l’humain au centre ont également vu le jour. C’est le cas de HopHop Food, une application qui permet de mettre à disposition d’autres particuliers les aliments qu’on ne va pas utiliser plutôt que de les jeter. Un joli geste de partage et de solidarité qui ne demande pas beaucoup d’effort mais sert deux causes importantes : celles de l’anti-gaspillage et de la précarité alimentaire. Et il n’y a pas de honte à se l’avouer, c’est aussi une bonne manière de booster son estime de soi en faisant une bonne action sociale et écologique !

Bien entendu, les services d’échange d’appartements et de maisons ont plus que jamais le vent en poupe. En plus de vous permettre de faire des économies, ils vous offrent la possibilité de vous sociabiliser en faisant de nouvelles rencontres. C’est un moyen aussi de retrouver plus d’authenticité que les services traditionnels d’hébergement n’offrent pas.

 

Ces nouvelles formes de consommation ouvrent donc de bien belles perspectives. Elles s’inscrivent dans une démarche sociétale, servent des causes nobles qui nous valorisent et nous permettent en tant que consommateur de reprendre le contrôle sur nos vies et nos besoins. Elles permettent de mettre ainsi fin à l’addiction que crée l’hyper consommation et de retrouver du sens et des valeurs dans ce qui nous entoure.

Alors, prêt à consommer le bonheur différemment ?