5 raisons de pratiquer la gratitude pour réduire le stress

Source : Olga via Pexels

Nous connaissons tous ces moments de panique où nous nous sentons stressés et dépassés par les événements. S’il est impossible d’éliminer complètement le stress, la pratique de la gratitude peut contribuer à en réduire l’impact.

En plus de son impact sur le stress, il existe de nombreuses raisons de pratiquer la gratitude, et dans cet article, nous allons en aborder cinq. Sans plus tarder, voyons cela en détail.

Les différentes phases du stress

En situation de stress, notre rythme cardiaque et notre pression artérielle augmentent. Nous pouvons également ressentir des symptômes physiques comme des maux de tête, une oppression thoracique et des douleurs d’estomac.

La réponse de notre organisme face au stress se déroule en trois phases :

  • Pendant la phase d’alarme, le corps envisage l’action et libère des hormones qui nous préparent à combattre ou à fuir une menace perçue. Cela nous donne l’énergie et la force dont nous avons besoin pour faire face à la situation stressante.
  • La phase de résistance se caractérise par un état d’alerte élevé et soutenu, alors que nous tentons de faire face aux exigences de l’agent stressant.
  • La phase d’épuisement : Si l’agent stressant persiste au-delà de notre capacité à faire face à la situation, nous entrons dans la phase d’épuisement. A ce stade, nous ne pouvons plus maintenir le niveau élevé de vigilance et d’énergie requis pour faire face au facteur de stress. Cette phase est caractérisée par des sentiments de fatigue, d’irritabilité et de désespoir. Elle peut également entraîner des symptômes mentaux et émotionnels tels que l’anxiété et la dépression.

Pourquoi pratiquer la gratitude peut aider à réduire le stress?

Diminue les hormones de stress dans le corps

La gratitude peut contribuer à réduire le niveau de stress dans notre organisme. Des recherches ont montré que la gratitude peut en effet entraîner une diminution des niveaux d’hormones de stress comme le cortisol dans l’organisme.

La gratitude favorise également la production d’hormones du bonheur favorisant ainsi les sentiments de bien-être et de plaisir, ce qui peut contribuer à réduire le stress.

Réduit les symptômes de l’anxiété et la dépression

Selon une étude publiée dans la revue Behaviour Research and Therapy, la gratitude pourrait être un moyen efficace de réduire les symptômes d’anxiété et de dépression.

Les participants à l’étude ont été divisés en deux groupes : l’un a été invité à tenir un journal de gratitude, tandis que l’autre a été invité à tenir un journal sur ses expériences quotidiennes. Après quatre semaines, les participants du groupe « gratitude » présentaient des niveaux d’anxiété et de dépression nettement inférieurs à ceux des participants de l’autre groupe.

Les chercheurs pensent que la gratitude peut contribuer à réduire le stress en augmentant les émotions positives et en favorisant un meilleur soutien social. En outre, la gratitude pourrait favoriser un meilleur sommeil et une meilleure santé physique, deux éléments essentiels pour réduire l’anxiété et la dépression. Si vous cherchez un moyen d’améliorer votre humeur, exprimer votre gratitude peut être un bon point de départ.

Renforce le système immunitaire

Le stress chronique affaiblit notre système immunitaire.

Un système immunitaire fort est le fondement d’une bonne santé, car il constitue une première ligne de défense contre les maladies et les infections.

Des études montrent que la gratitude est l’une des plus puissantes solutions pour booster le système immunitaire. De plus, les personnes reconnaissantes présenteraient également des niveaux plus élevés d’anticorps, ce qui indique une réponse immunitaire plus forte.

Développe l’empathie

L’empathie peut diminuer le stress. La capacité à ressentir de l’empathie est un trait humain important. Elle nous permet de comprendre et de partager les émotions des autres, et peut conduire à des actions plus compatissantes.

L’une des façons de développer l’empathie est de pratiquer la gratitude. Lorsque nous prenons le temps d’apprécier les bonnes choses de notre vie, nous nous ouvrons à des émotions plus positives. Ces émotions positives peuvent ensuite se répercuter sur nos interactions avec les autres, ce qui nous rend plus susceptibles de les voir sous un jour positif et de compatir à leurs expériences.

Dans un monde qui semble souvent rempli de négativité, développer l’empathie par la gratitude peut être un puissant acte de positivité et de solution anti-stress.

Garder ce qu’il y a de positif dans une expérience

Les personnes reconnaissantes prennent le temps d’apprécier ce qu’elles ont, même dans les moments difficiles.

Ce faisant, elles s’ouvrent à une perspective plus positive et à un plus grand sentiment de bien-être. Lorsque vous vous concentrez sur ce qui est bon, vous devenez plus résilient face à l’adversité et mieux à même de gérer le stress.

Par ailleurs, la gratitude vous permet d’apprécier les bonnes expériences à leur juste valeur et réduit la probabilité que vous considériez votre chance comme acquise.

La prochaine fois que vous vous sentirez déprimé, essayez de pratiquer la gratitude en dressant une liste des choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant. Vous serez peut-être surpris de voir à quel point votre attitude s’améliore rapidement.

Que retenir de la gratitude ?

Lorsque nous éprouvons de la gratitude, nous avons tendance à voir le monde avec des lunettes plus roses. Nous nous concentrons sur les aspects positifs de notre vie et sommes plus enclins à être sympathiques et généreux envers les autres.

La gratitude peut également nous aider à faire face à des situations difficiles, car elle nous permet d’apprécier ce que nous avons plutôt que de nous attarder sur ce que nous avons perdu. Sans compter les nombreux bienfaits qu’elle apporte à notre santé physique et mentale, ainsi qu’à nos relations.

L’auteur de cet article est Honoré BOIVIN du site SRTNMIND, qui traite des problématiques liées au bien-être mental, physique et spirituel.

Sources : American Psychological Association

Et vous, qu’en pensez-vous ?
Avez-vous déjà ressenti que votre gratitude
pouvait diminuer votre stress ?
Si oui, comment l’avez-vous vécu ?
Merci de laisser votre commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Comments links could be nofollow free.